Une transition difficile

Ils se disputaient, mais ils n’élevaient pas la voix et ne se lançaient pas des objets par la tête.

Je pensais que mes parents resteraient ensemble jusqu’à ce qu’ils meurent — vous savez, comme ils l’ont promis dans leurs vœux.

Je me souviens avoir dit à mon père le soir de mon mariage qu’il était mon modèle. Il était resté avec ma mère pendant sa maladie, tout comme il l’avait promis.

Ma femme et moi avons déménagé et avons eu des enfants. Puis, c’est arrivé.

J’ai pensé que mes parents resteraient ensemble jusqu’à ce qu’ils meurent — vous savez, comme ils l’ont promis dans leurs vœux.

Les arguments se sont transformés en apathie puis en infidélité émotionnelle probablement même physique. Les parents que j’admirais quelques années auparavant, qui étaient comme un exemple de ce que mon mariage devait être, risquaient de se séparer.

J’ai essayé d’être un conseiller. Je me suis immiscé dans leurs problèmes et j’en ai supporté le poids en essayant de réparer quelque chose qui s’était détérioré pendant des années à mon insu. On m’a raconté des choses que je n’aurais jamais dû savoir. Ils m’ont monté l’un l’autre, et ont perdu mon respect. Tous mes efforts ont été vains : ils se sont séparés de toute façon. Mon père a fini par se remarier, ce qui a fait de moi un beau-frère. Puis, sa seconde femme et lui se sont séparés.

Je suis reconnaissant de ne pas avoir vécu les problèmes reliés à la garde partagée que certains de mes amis ont vécu avec une chambre à coucher dans chaque maison. C’est différent lorsque l’on vit cette situation en tant qu’adulte. J’ai quand même tendance à m’en vouloir. Est-ce que j’aurais-pu faire quelque chose de différent pour qu’ils restent ensemble ?

Il s’avère qu’il y a un cycle de divorce. Les gens disent que lorsque le mariage de vos parents se dissout, cela s’accompagne d’un risque plus élevé pour le vôtre. Chaque désaccord que j’ai avec ma femme, aussi minime soit-il, fait ressortir cette crainte, même si je me suis tourné vers des livres afin de découvrir comment briser ce cycle.

C’est différent lorsque l’on vit cette situation en tant qu’adults;j'ai quand même tendance à m’en vouloir.

Les vacances ne seront plus jamais ce qu’elles étaient quand tout était « normal » avec mes parents, mais nous nous sommes installés dans une routine. Néanmoins, je me bats encore avec le sentiment que j’aurais pu faire plus. Je sais que c’était leur combat, pas le mien, mais ce sentiment refuse de me quitter. Le fait d’en parler m’aide. Cela pourrait aussi vous aider.

Tu n’as pas à subir tout cela seul. Remplis le formulaire ci-dessous et un de nos mentors te contactera dès que possible. C’est confidentiel et toujours gratuit. Nos mentors ne sont pas des thérapeutes. Ce sont des gens simples, désireux d’accompagner des personnes dans leur parcours avec bienveillance et respect.

Veuille remplir le formulaire ci-dessous afin que nous puissions te contacter. Tous les champs sont obligatoires, sauf indication contraire.

Traduction de Lindsay Urgen

Source de la photo Pierre Bamin on Unsplash

Nos accompagnateurs ne sont pas des thérapeutes, mais des gens ordinaires qui en accompagnent d’autres dans leur cheminement, avec compassion et respect.


Veuille remplir le formulaire ci-dessous pour nous permettre de te contacter en toute confidentialité.

Sexe:
Âge:

L’indication de votre âge et de votre genre nous aide à vous assigner un accompagnateur propice. Conditions & Confidentialité.

De tels défis peuvent sembler insurmontables. Si tu songes à te blesser ou à blesser une autre personne, veuille lire ceci!