Nous sommes là pour toi. Tes défis sont aussi les nôtres.

Songes-tu au suicide?

J'en-parle

Te trouves-tu au bout du rouleau? Des sentiments de désespoir et d'impuissance t'envahissent-ils? Tu ne sais pas si tu peux affronter un jour de plus? Ces ressources peuvent t'aider :

Donner à la vie une nouvelle chance

Vous lisez sûrement cet article parce que l’idée de mettre fin à votre vie vous traverse l’esprit, ou quelqu’un dans votre entourage y songe peut-être. Si vous êtes cette personne qui a perdu tout espoir pour ce qui est à venir, je vous prie de lire cet article. Je voudrais vous parler personnellement. Je sais que vous avez peut-être déjà prévu de mettre fin à vos jours, ou peut-être avez-vous déjà fait une tentative. Tout ce à quoi vous pensez, c’est le désespoir dans lequel vous êtes plongés, et qu’il est impossible pour vous de continuer à vivre comme ça. La douleur est trop forte. Personne ne comprend le poids que vous portez ou l’agitation émotionnelle dont vous souffrez.

Mais vous êtes là aujourd’hui, et parce que vous êtes là, je voudrais partager avec vous l’espoir sur la façon dont votre vie peut être différente, et vous dire pourquoi vous devriez donner une deuxième chance à la vie.

Proposition : j’aimerais que vous envisagiez autre chose plutôt que d’essayer de mettre fin à vos jours.Vous avez surement essayé de vous faire suivre ou de parler à quelqu’un pour ne pas flancher. Je vous demande d’essayer à nouveau de franchir ces étapes, ces étapes qui vous aideront à vous guider dans une autre direction, loin des pensées autodestructrices qui vous tourmentent.

Tout d’abord, il vous faut comprendre pourquoi vous êtes dépressif.

Vous vous dites sûrement « Je ne sais pas pourquoi. Je suis un raté. J’ai des dettes. Ma femme/mon mari m’a quitté(e). Une personne est décédée. Je suis au chômage. Je suis seul(e). Je suis ________ (complétez) ». Je voudrais vous dire que malgré les nombreux problèmes et difficultés que vous avez, il y a de fortes chances pour que vous souffriez aussi physiquement d’une mauvaise régulation chimique cérébrale, ce qui serait la principale raison pour laquelle vous vous sentez dépressif.

De nombreuses personnes dépressives ne savent pas que la dépression est aussi causée par une déficience de substances chimiques présentes dans le cerveau.Un article publié par la Clinique Mayo mondialement renommée expliquait que « les experts pensent qu’une vulnérabilité génétique associée à des facteurs qui dépendent de l’environnement, tels que le stress ou une maladie physique, peuvent déclencher un dérèglement des substances chimiques du cerveau, les neurotransmetteurs, provoquant une dépression. Il semble que le dérèglement de trois neurotransmetteurs – la sérotonine, la norépinephrine et la dopamine – soit lié à la dépression. »

Ces substances chimiques aident à se concentrer, à améliorer l’humeur et à augmenter l’énergie. Les traitements peuvent contribuer à augmenter la production de ces substances chimiques, combinée à des méthodes naturelles, comme faire de l’exercice et prendre le temps de grandir spirituellement. Le travail sur soi reste indispensable pour régler des problèmes tels que la perte d’un être cher due à un divorce ou un décès, une faible estime de soi, la culpabilité, le ressentiment, la colère ou un abus sexuel par le passé. Il faut affronter ces crises et ces pertes, les résoudre et en faire le deuil.

Êtes-vous allé voir quelqu’un pour être pris en charge et pour soigner votre dépression? Si ce n’est pas le cas, allez immédiatement voir votre médecin traitant ou un psychiatre, ou rendez-vous dans le centre d'urgence le plus proche pour recevoir de l’aide. Vous pouvez trouver un conseiller psychologique ou vous rendre dans le centre psychiatrique le plus proche. Si vous avez des pensées suicidaires, composez le 911 (Canada et États-Unis) ou le 112 (France). Faites-le immédiatement!

Si vous avez déjà un suivi psychologique, il vous faut contacter votre thérapeute et/ou votre psychiatre pour leur dire que vous avez besoin d’aide pour vous débarrasser de ces pensées suicidaires et de ces projets d’autodestruction. Demandez à un membre de votre famille ou à un ami de vous accompagner.

Comprendre votre dépression et défier vos émotions

On ne peut pas faire confiance à ses sentiments dans une dépression. Les sentiments ne sont pas une vérité objective. Les sentiments sont un indicateur de vos pensées subjectives et il vous faut explorer les pensées que vous ressassez et qui vous ont mené à envisager de vous suicider. Songer à se tuer, c’est croire à des mensonges à propos de la vie et de l’avenir. Nombreux sont ceux qui ont souffert de dépression, mais ils ne se sont pas laissés aller à croire à leurs sentiments. Ils ont eu le courage de continuer, le courage de croire que leur avenir et leur vie pouvaient être différents.

Martin Luther décrivait visuellement le comportement qu’il avait très souvent lorsque son moral était au plus bas : « pendant plus d’une semaine, j’étais aux portes de la mort. Je tremblais de tout mon être. Le Christ était complètement perdu. J’étais secoué par le désespoir et le blasphème de Dieu ». (Me voici donc en ce jour, Abingdon Press)

Don Baker, pasteur et auteur, a écrit sur la dépression qu’il a vécue : « J’avais l’impression d’être en dehors de la réalité. La vie était un flou, bien souvent sans repères. Ma vie semblait n’être plus qu’un faux-semblant, une fantaisie. Rien ne m’était important, pas même Dieu. La seule solution à ce moment-là semblait d’avoir recours au suicide… »

Ces hommes n’ont pas suivi leurs sentiments. Ils ont rejeté les pensées de désespoir et sont allés de l’avant. Ils ont été capables de surmonter leurs obstacles et leur sentiment de défaite. Vous non plus, vous ne devez pas vous laisser entraîner par vos pensées et vos sentiments négatifs.

Il est temps de défier ces pensées, temps d’envisager votre vie sous un autre angle. Vous êtes une personne qui a de la valeur. Vous êtes importante et vous pouvez changer vos pensées et votre comportement, et améliorer votre vie! Je vous implore de donner aussi une chance à Dieu pour qu’il puisse également vous donner l’espoir. Tournez-vous vers Dieu et demandez-lui de l’aide et des conseils. Pourquoi ne pas chercher à savoir ce qu’il peut faire? J’ai pu témoigner de la façon dont il a changé des vies, relevé ceux qui s’écroulent et apporté l’espoir à ceux qui se sentent perdus.

Demandez-vous :

  1. Quels sont les sentiments cachés sous ma dépression?
  2. Est-ce que je souffre d’un manque d’estime de soi?
  3. Ai-je des problèmes de culpabilité?
  4. Ai-je du mal à établir ou entretenir des relations?
  5. Ai-je peur de quelque chose?
  6. Ai-je du mal à me remettre d’une perte?
  7. Quels genres de pensées contrôlent mon esprit?
  8. Comment puis-je partir à la recherche de Dieu?

Demandez à Dieu de vous dévoiler les choses. Ensuite, priez et demandez-lui de l’aide pour changer votre vie de l’intérieur. N’abandonnez pas! Ne soyez pas un lâche! Passez un accord avec un proche pour CONTINUER à vivre.

Surmonter le désespoir

La plupart du temps, ceux qui se sentent dépressifs ne font pas ce qu’il faudrait pour se sentir mieux. Il vous faut combattre cette dépression et aller de l’avant. Confiez à quelqu’un vos sentiments, parlez-lui de votre vie. Exprimer ses sentiments à quelqu’un est très bénéfique! Explorer avec quelqu’un, particulièrement avec un psychologue, ce qui est à la base de vos sentiments peut vous aider pour commencer à résoudre les problèmes.

Voir votre docteur pour un examen complet et lui raconter votre dépression peut mener à d’autres traitements pour soigner les causes physiologiques. Il est très probable que vous deviez avoir recours aux antidépresseurs. L’exercice régulier et une alimentation saine contribuent beaucoup à une amélioration et peuvent aussi augmenter la production des substances neurochimiques dont le corps a besoin.

Passer du temps avec ceux qui se soucient de vous, des amis, Dieu, des membres de votre famille ou de votre église vous donnent des repères et vous aident à redonner un sens à votre vie.

Par où commencer? Vous avez lu cet article. Allez-vous envisager de faire un pas vers la vie? Un pas pour reconstruire votre vie? Un pas pour chercher de l’aide? Refusez-vous de croire aux mensonges que vous vous racontez — ces mensonges qui disent que la vie est sans espoir, que vous ne valez rien et que l’avenir n’existe pas.

Je suis ici pour vous dire que votre vie a un avenir et un espoir. J’ai vu tellement de gens recevoir de l’aide et continuer pour une vie meilleure!

Appelle un service de secours dès maintenant (voir la liste en haut de page). Dresse la liste de ce que tu feras pour tourner la page.

J'espère que cet article t'encourage à ne pas te blesser. Je t'encourage à communiquer avec un service téléphonique ou à communiquer avec un bénévole lié à ce site. Appelle ton pasteur, ton thérapeute, un ami, un médecin. Accueille la vie et ose espérer de nouveau.

Cet article, « Donner à la vie une nouvelle chance », est écrit par Lynette J. Hoy.

Propulsé par Searched by Algolia