Mon défi, je n'en parle pas!

Tu as sûrement entendu et même utilisé l’expression : « Ça prend toutes sortes de gens pour faire un monde. » Même si ce dicton est employé souvent de manière péjorative, il est néanmoins absolument vrai et essentiel. Effectivement, ça prend des artistes qui nous font apprécier la beauté de la création. Et ça prend des cartésiens qui assurent l’ordre et le bon fonctionnement de nos systèmes. Ça prend des lents pour ralentir les rapides et des rapides pour faire avancer les lents. Ça prend toutes les langues de la terre pour réussir à exprimer le sens de l’amour et ça prend toutes les cultures pour voir et apprécier les multiples facettes de ce monde.

Et finalement, ça prend des gens qui s’ouvrent et expriment ce que beaucoup d’autres peuvent ressentir sans oser en parler.

Certes, certains parlent de leurs problèmes avec tout un chacun sans nécessairement chercher des solutions. Mais, à l’autre extrémité, il y a ceux qui refoulent le tout en espérant qu’en agissant ainsi – ou plutôt en n’agissant pas – ils pourront éviter le problème.

Parler d’un défi — qu’il s’agisse d’un manque d’assurance dans un domaine quelconque, d’une habitude qui empoisonne ou l’emprisonne, ou simplement d’une tâche quotidienne qui représente une montagne quasi insurmontable chaque jour — peut être très difficile pour certaines personnes, compte tenu de l’éducation qu’elles ont reçue à la maison ou de leurs expériences passées. En fait, les raisons de ce mutisme volontaire peuvent être nombreuses et très variées.

C’est mon défi personnel – parler de mes défis! Comme un animal blessé, je préfère m’isoler et lécher mes bobos loin de tous. Il faut comprendre qu'il n’y a pas de mal à cela. L’important, c’est de reconnaître que ce que j’ai refoulé, caché au fond de mon être, ne disparaîtra pas tout simplement avec le temps. Refouler, ce n’est pas régler. Donc, c’est mieux d’y faire face, coûte que coûte, que ce soit seul ou avec le soutien d'une autre personne.

Si ce que tu protèges secrètement dans ton cœur est associé à des sentiments tels que la peur, la honte ou la jalousie, sache qu’en parler à quelqu’un peut te soulager.

Sur ce site, tu as la possibilité de partager ton défi avec quelqu’un en toute confidentialité. Comme premier pas vers la liberté, tu peux remplir le formulaire ci-dessous sans même donner de détails concernant tes autres défis. Parle plutôt de ta crainte d’en parler. Un fardeau qui est impossible à lever seul peut être transporté très loin à deux.

Source de la photo : Larm Rmah