Que serait notre vie sans communication? Pouvez-vous imaginer une existence sans aucun ton de voix, aucun langage corporel, aucune expression du visage, aucun mot, aucun alphabet, rien du tout?

Nous savons tous que la communication est essentielle à la vie. Sans compétences en communication, il nous serait impossible de vivre en communauté. Nous serions tous confus, frustrés et déçus, isolés, incapables de nous comprendre ou de nous faire comprendre.

Heureusement, ce n’est pas le cas. Il est possible de surmonter les obstacles à la communication en apprenant à bien communiquer. Plus nous comprenons les principes de la communication efficace, plus nous pouvons les mettre en pratique de sorte à éviter les problèmes de communication pour devenir d’excellents communicateurs.

Aucun langage ne reflète parfaitement la réalité

Les mots que nous utilisons ne sont pas la réalité; ce sont des symboles qui ont été créés pour communiquer notre perception de la réalité.

Vous souvenez-vous du jeu du téléphone de notre enfance? Un enfant chuchotait un message à l’oreille de son voisin, ce dernier le répétait au suivant, qui le répétait au suivant et ainsi de suite. À force d’être chuchoté, le message arrivait déformé à l’autre bout. Pourquoi? Parce que chaque enfant comprenait le message d’une façon différente et transmettait les détails qu’il trouvait importants.

Éviter les embûches dues à une compréhension incomplète

Choisissons nos mots avec soin, de sorte à exprimer nos pensées au mieux de nos capacités. Et lorsque nous parlons avec quelqu’un, posons des questions pour clarifier le sens de ses propos au besoin. Par exemple, si vous n’êtes pas certain de comprendre ce que l’autre veut dire quand il dit qu’il ne se sent pas bien, demandez-lui des précisions. Qu’elle est sa réalité?

Que faire quand quelqu’un en colère vous dit, « Vous êtes tous pareils. Je n’en peux plus. » La chose la plus simple et la plus naturelle à faire est de réagir à sa colère. Mais imaginez ce qui pourrait arriver si vous preniez le temps de poser une petite question comme, « Que veux-tu dire en affirmant que nous sommes tous pareils? Que trouves-tu difficile à supporter? Pourrais-tu m’expliquer un peu plus ce qui se passe? » Une telle approche permettrait à la personne d’élaborer ses sentiments et de vous informer directement de ce dont il s’agit. Vous pourriez alors répondre de manière plus adéquate à sa plainte.

Nous voyons tous le monde différemment

Notre façon d’appréhender le monde est influencée par qui nous sommes — notre milieu socioculturel, notre éducation, nos valeurs et nos croyances, nos besoins, nos opinions, notre profession, etc.

Notre vision du monde est influencée par tout cela et plus encore. Même si nous vivons la même situation que d’autres personnes, nous la percevons tous différemment.

Pour devenir meilleurs communicateurs, nous devons mieux comprendre les perceptions des autres. Et pour cela, nous devons apprendre à poser des questions et à écouter attentivement les réponses. Nous avons à apprendre à retarder notre réaction jusqu’à ce que nous ayons suffisamment d’information pour éviter des conclusions erronées.

Tout est extrêmement complexe dans ce monde. Certes, le langage nous permet de simplifier la réalité en catégorisant nos mots et nos idées, mais parfois, nous le faisons sans considérer les nuances nécessaires à la communication avec les autres. Dans le processus de simplification, nous omettons des détails, oublions les différences, ignorons le caractère unique de chaque fait et éliminons les différents niveaux de compréhension. Quand on analyse une situation de manière trop simple, en noir et blanc, les problèmes de communication sont inévitables. Nous avons besoin de développer une ouverture d’esprit les uns envers les autres. Si nous croyons que la réalité est aussi simple que le chaud et le froid, alors le monde se divise en deux : les personnes qui sont d’accord avec nous et celles qui ne le sont pas. Cependant, si nous sommes ouverts d’esprit, d’autres possibilités s’offrent à nous, du fait que nous sommes prêts à modifier notre perception des choses en reconnaissant le bien-fondé des observations et réflexions des autres.

Dans le monde réel, tout se passe dans un contexte déterminé

Lorsque les faits ne sont pas présentés dans leurs contextes, il est facile de mal les comprendre. Même si nous ne constatons pas toujours à quel point notre environnement nous influence, nous devons en tenir compte. Nous devons comprendre le contexte de notre propre communication, et nous devons chercher à comprendre le contexte de tous les messages que nous recevons.

Voici cinq principes qui peuvent nous aider à améliorer notre manière de communiquer.

  1. Premièrement, posez des questions pour clarifier le sens des propos de l’autre. Souvent, quelques questions suffisent pour préciser le sens des paroles de l’autre.
  2. Deuxièmement, écoutez. Pour devenir meilleurs communicateurs, nous devons écouter attentivement l’autre personne dans le but de comprendre sa vision des choses.
  3. Troisièmement, observez la personne, et vérifiez l’information que vous recevez de son langage corporel en posant d’autres questions.
  4. Quatrièmement, partagez vos pensées avec l’autre personne. En révélant de l’information à votre sujet, vous aidez l’autre personne à comprendre qui vous êtes et ce que vous comprenez de ses propos.
  5. Finalement, n’oubliez pas que l’amour couvre une multitude de péchés. Communiquer dans l’amour, c’est vouloir comprendre le point de vue des autres, pour ensuite dévoiler le vôtre, dans le désir de vous adapter l’un à l’autre. Mais si vous cherchez simplement à convaincre les autres de la justesse de vos opinions, sans égard pour eux, sachez qu’il ne s’agit pas d’une vraie communication ni d’un vrai amour.

Prenez le temps de réfléchir à un problème de communication particulier (une difficulté, un défi) que vous avez vécu récemment.

Maintenant, posez-vous quelques questions difficiles sur la façon dont vous communiquez.

Le développement de nos compétences en communication est un processus de longue haleine. Tout au long de notre vie, nous affrontons des défis à cet égard. Cela dit, nous pouvons apprendre à mieux communiquer en :

  1. Observant et imitant d’excellents communicateurs.
  2. Apprenant de nos erreurs et de celles des autres.
  3. Analysant nos habitudes, styles, formes, forces et faiblesses en matière de communicatio
  4. Mettant en pratique les principes d’une communication efficace.



Auteur de cet article: Geri Forsberg.

Source de la photo: Omar Lopez