Vous est-il arrivé de rester longtemps sans manger et d’entendre votre estomac gronder de faim? Que vous communiquait-il à ce moment-là? Évidemment, il réclamait de la nourriture. Combien de fois avez-vous mangé du chocolat dans le but de vous débarrasser de ces tiraillements d’estomac? Je l’ai fait plusieurs fois. Mais pourquoi?

Les points forts du chocolat

Au départ, manger du chocolat nous donne une sensation de bien-être. La faim disparaît et le sucre et la caféine ingérés provoquent nous donnent l’impression d’avoir plein d’énergie.

Pourquoi alors ne manger que du chocolat à chaque repas?

Une demi-heure après l’ingestion de chocolat, tout change. Une faim plus aiguë que la précédente tord notre estomac et nous commençons à avoir la tête qui tourne. Les sensations agréables se transforment en un inconfort pire que la faim initiale.

Qu’est-ce qui provoque cette réaction?

Y avait-il quelque chose qui n’allait pas avec le chocolat? Bien sûr que non!

Il n’y a aucun danger à manger du chocolat; cependant, il ne contient pas tous les éléments nutritifs nécessaires à la santé de notre corps. Voilà pourquoi le chocolat n’assouvit pas notre faim à lui seul. Pour que notre corps maintienne sa santé, nous devons lui offrir une alimentation saine, en réservant le chocolat au dessert. Nous tomberions malades à coup sûr si nous nous nourrissons exclusivement de chocolat.

L’amour humain est-il comme le chocolat?

Beaucoup de personnes essaient d’entretenir une relation avec leur partenaire en ne nourrissant la relation que de « chocolat », en espérant que l’autre les rassasiera d’amour. Une relation romantique, avec son potentiel de douceur et de passion, semble la meilleure solution pour assouvir cette faim.

C'était mon cas. J’étais célibataire. J’avais faim d’amour, et je cherchais une femme qui pourrait me satisfaire. Chaque nouvelle relation m’offrait en premier du « chocolat » : un essor d’émotions, des montées exaltantes de confiance en soi et une douce sensation de sécurité. Mais cette euphorie initiale se dissipait inévitablement, parfois dès la fin de la deuxième semaine.

J’étais célibataire. J’avais faim d’amour, et je cherchais une femme qui pourrait me satisfaire.

Peu importe combien une nouvelle relation semble merveilleuse, la félicité romantique ne peut persister à tout jamais. L’affection humaine peut avoir bon goût, mais, comme le chocolat, elle ne peut donner à nos cœurs ce dont ils ont besoin pour s'épanouir pleinement. Nos cœurs ont soif d’un amour constant, et non seulement d’attention, d’amitié ou de plaisir sexuel. Nous aspirons à rencontrer quelqu’un qui nous aimera malgré nos défauts, nos erreurs et nos imperfections, et cela, pour toujours.

Les limites de l'amour humain

Mais pouvons-nous trouver un tel amour auprès des êtres humains? Non, car même le meilleur ami, même notre conjoint ou conjointe, se met en colère contre nous, exprime sa déception, et ne réussit pas à satisfaire à toutes nos attentes. Et notre mort inévitable met fin à toute relation humaine. Et donc, l’amour que nous nous offrons l’un l’autre est comme le chocolat : plaisant, mais incapable de satisfaire aux désirs les plus profonds de notre cœur.

L'amour humain, bien qu’une grande source de bénédictions, ne suffit pas à répondre à notre faim intérieure. Notre cœur nous crie que nous recherchons beaucoup plus que ce que les humains peuvent nous offrir.

L’amour véritable est ailleurs

Jésus a dit : « Je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim, et celui qui croit en moi n’aura jamais soif (Jean 6:35). »

La solution qu’il nous offre à cette faim d’amour parfait qui nous assaille pourrait nous surprendre : il nous invite à découvrir l’amour de Dieu, un amour infini, parfait, constant, et éternel. Il nous dit que notre cœur a été créé pour être uni à lui, de sorte que nous puissions expérimenter son amour et le partager avec d’autres.

Lorsque nous venons à lui et trouvons en lui l'amour parfait, la vie cesse d’être une quête d’amour. Elle devient plutôt une expression d’amour. Nous avons été créés par Dieu pour vivre dans l’extase de son amour parfait, qui nourrit notre âme pleinement. Pourquoi nous contenter de chocolat alors qu’un banquet délicieux nous attend?

Avant de pouvoir aimer les autres, nous devons d’abord comprendre combien nous sommes aimés par celui qui nous a créés. En ouvrant notre cœur à lui, nous pouvons découvrir un amour plus précieux que le chocolat!

Si vous aimeriez en connaître plus concernant l’amour parfait de Dieu pour vous, vous pouvez consulter l’article : Là pour toi!, ou indiquer votre intérêt d’en connaître plus à son sujet en remplissant le formulaire ci-dessous :




Auteur de cet article: rob-eagar.

Source de la photo: Raphael Schaller